lundi 6 décembre 2010

Demain la Révolution ?

Eric Cantona estime que « la révolution, aujourd'hui, se fait dans les banques : tu vas dans la banque de ton village et tu retires ton argent. Et s'il y avait 20 millions qui retirent leur argent, le système s'écroule » (Libération, le 1er décembre). D'autres (www.bankrun2010.com) ont repris cette idée et c'est demain, mardi le 7 décembre, qu'ils proposent que cette « révolution » commence.

Supposons – éventualité peu réaliste – que 20 millions entendent cet appel et retirent leur argent et que le système bancaire s'écroule, alors que faire ? Qu'est ce que l'on va mettre à sa place ?

Cantona n'en dit rien, mais les autres exigent « la création d'une banque citoyenne [. . .] qui mettrait notre argent à l'abri des fièvres spéculatives » ?

On ferait une révolution pour cela ? Simplement pour réformer le système bancaire en laissant le reste du système capitaliste comme il est ?

Une révolution véritable mettrait fin au système capitaliste tout entier et les banques avec. En effet, pour résoudre les problèmes auxquels les gens font face aujourd'hui, il faut que les ressources productives deviennent l'héritage commun de tous afin qu'ils puissent être utilisés pour subvenir directement aux besoins selon le principe « De chacun selon ses capacités, à chacun selon ses besoins ». Après cette révolution plus besoin d'argent et encore moins des banques.

Cela n'est pas l'avis des trotskistes tel que « Lutte Ouvrière ». Selon eux, « le problème c'est que les banques, on en a besoin, elles sont utiles » (Libération. le 3 décembre). Au sein du capitalisme, oui, on ne peut se passer des banques puisqu’on ne peut se passer d'argent. Elles y sont utiles, même indispensables. Par contre, dans une société socialiste elles ne sont d'aucune utilité. Elles y disparaissent tout simplement.

Le fait que LO veut garder un système bancaire montre que les trotskistes veulent garder le système capitaliste même si sous la forme d'un capitalisme d'État avec une seule banque d'État.

Si jamais le résultat de son initiative devait être cela, Cantona aurait marqué un but contre son camp.

1 commentaire:

tueursnet a dit…

El Canto General

Guevara à Cantona…
J’ai visionné moi aussi la vidéo de Canto.
Qu’est-ce qu’il dit en gros ?
Primo : les banques et les banquiers sont la cause de tous nos maux.
Secundo : les banques ne vivent que de nos dépôts
Tertio : pour se débarrasser du fléau, il suffit de leur retirer nos dépôts.
Guevara écrit à Cantona : Salut mon frère…

http://www.tueursnet.com/index.php?journal=Canto