dimanche 21 novembre 2010

Ils ont raison (5)

"La production, le capital sont de venus trop grands, trop développés pour les limites sociales du marché. La solution communiste est d'abolir le capital, d'établir la propriété collective de la société sur les forces de production internation ales. Le prolétariat est la force motrice de cette révolution. La grande industrie mondiale rend pos sible et nécessaire le communisme, pas pour dans des siècles, comme l'entend le PCF, mais dans l'immédiat !"

"Cette expropriation des capital istes au bénéfice de la société est un acte international car le capit al n'a pas d'existence nationale, il est le mode universel d'exploit ation du travail et d'organisation de la société. On ne peut pas échapper à la production marchande et à la loi de la valeur par les moyens du protectionnisme, s'appel ât-il radicalement monopole du com merce extérieur. Enfin, la base matérielle et sociale du communisme est l'économie mondiale, cadre du développement et de l'organisation des forces de production".

"La révolution mondiale n'est pas la somme des révolutions nationales. Pas plus que le capitalisme mondial n'est la somme des capitalismes nationaux. Le capitalisme mondial est un tout, un système universel d'exploitation et de développement de la production, un processus global de mise en valeur (paralysé par la division des nations)".

"Les conditions du communisme ex istent seulement à l'échelle mond iale".

—L’Internationale. Lyon. (1980)

Aucun commentaire: